Vous êtes actuellement : Dossiers  / Education prioritaire 


fontsizeup fontsizedown envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site syndiquer le forum

Disparition programmée des PDMQDC : le SNUipp-FSU 76 dans l’action signez la pétition !

samedi 1er juillet 2017

SIGNEZ LA PETITION ! Alors que dans la Seine-Maritime comme dans la plupart des départements, le prometteur dispositif "maitres plus" est en voie de disparition à la rentrée, le SNUIpp-FSU 76 se mobilise et invitent les personnels à réagir.

Dans le 76, 27 écoles REP + et 22 écoles en REP voient leur maître supplémentaire transformé en classe de CP, à 12 en REP + et à 15 en REP.

Cette injonction chamboule le fonctionnement des écoles à quelques jours de la sortie. Il supprime le dispositif « Plus De Maîtres Que De Classes », alors que celui ci n’a pas été évalué.

De plus, ce dispositif était apprécié par les collègues des écoles concernées.

Ces CP à effectifs allégés seront évalués 3 fois dans l’année, mettant en place une pression insupportable et montrant le manque de confiance dans les équipes.

Le SNUipp-FSU est opposé au pilotage par les évaluations.

La baisse des effectifs est une nécessité partout, en éducation prioritaire comme ailleurs.

Pour traiter la difficulté scolaire, nous revendiquons la baisse des effectifs partout, la remise en place de RASED à hauteur des besoins, ainsi qu’une formation initiale et continue de qualité.

Le dispositif PDMQDC doit être restauré et développé.


JE SIGNE et JE PARTAGE LA PETITION

Nous invitons également les écoles à interpeller la DASEN en lui adressant un courrier du conseil des maîtres.
Pour exemple, voici celui envoyé par l’école Monet de Canteleu (REP)

PDF - 91.8 ko
courrier DASEN MSup

Vous aussi, exprimez votre désaccord et envoyez-nous une copie de vos courriers.

D’autres départements sont déjà mobilisés contre ces annonces
LIRE ICI

Au niveau national, le SNUipp-FSU est intervenu au Conseil Supérieur de l’Education réuni le 29 juin :

"CP à 12" ou "Plus de maîtres que de classes" : Le SNUipp-FSU demande au ministère que les équipes d’écoles en REP+ puissent choisir le dispositif qui leur convient le mieux.

« Compte tenu de la mise en œuvre du dispositif “CP dédoublés” qui, en l’absence de budget, se concrétise notamment au détriment des postes “Plus de maîtres que de classes”, nous demandons que les équipes de REP + concernées puissent choisir le dispositif pédagogique qu’elles jugent le plus efficace pour les élèves. »
C’est le texte du vœu présenté par le SNUipp-FSU lors du Conseil supérieur de l’éducation réuni le 29 juin. le syndicat entend ainsi dénoncer la mise en place du dispositif CP à 12 à moyens constants, une mesure mise en œuvre dans la précipitation et qui a entraîné la suppression ou le changement des missions des Plus de maîtres. Il revendique également la possibilité pour les équipes d’écoles de poursuivre un travail prometteur engagé depuis deux ans auprès des élèves de l’éducation prioritaire.

Une mesure non-financée

En réponse, le ministère a rappelé que la rentrée s’effectuait avec 4 300 créations de postes et une baisse globale du nombre d’élèves. Le SNUipp-FSU a précisé que cette dotation devait à l’origine abonder les moyens de remplacement, renforcer les dispositifs « Plus de maîtres que de classes » et permettre les ouvertures de classe nécessaires lors des opérations de carte scolaire. Dans les faits seuls 1 500 postes restent à disposition pour le dédoublement des CP, un chiffre qui ne suffira pas.

Lire le voeu

Vote : 32 pour, 4 contre, 19 abstention, 6 NPPV

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

4 Rue Louis POTERAT 76100 ROUEN

Tel 02.35.63.85.08

Fax 02.35.63.85.16

Courriel : snu76@snuipp.fr