Vous êtes actuellement : SNUipp 76  / Actualités, actions... 


fontsizeup fontsizedown envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site syndiquer le forum

Nouveau protocole, nouvelles dérives, Arrêté préfectoral

Un ministre de plus en plus hors sol

mercredi 30 septembre 2020

Samedi 26 septembre
La Seine-Maritime passe en "zone circulation active du virus" et le préfet publie de nouvelles contraintes pour la vie quotidienne des citoyens, sans que rien ne change au niveau des écoles.
Il y a deux niveaux de contraintes : pour le département 76 et pire encore pour Rouen et 19 communes de sa métropole.

Arrêtés préfectoraux 25 septembre 2020
Valable pour le départementSpécifique à Rouen + 19 communes de la métropole
PDF - 177.6 ko
PDF - 230 ko

Il était prévu aussi une fermeture totale des gymnases et piscines, une lettre envoyée jeudi en fin d’après-midi à la préfecture, à l’initiative du SNEP-FSU et avec le soutien du SNUipp, signalant l’importance de ces installations pour la pratique de l’E.P.S. tant dans le 1er que le 2nd degré a certainement porté ses fruits. En effet, si les gymnases et piscines sont fermés au public, ces équipements restent ouverts pour les groupes scolaires et parascolaires.

Toutes ces contraintes sont applicables jusqu’au 10 octobre inclus. Elles pourront être modifiées, prorogées à cette date.

Et la continuité pédagogique ?
Même si rien ne laisse entendre un confinement des écoles, cette hypothèse n’est pas exclue à plus ou moins longue échéance. Malgré les nombreuses demandes faites par le SNUipp-FSU et les autres organisations syndicales lors des différentes réunions tant au niveau départemental, académique ou ministériel, rien n’a été anticipé au sujet de la prise en charge à distance de la continuité pédagogique.
Utilisez "Ma classe à la maison" et regardez France 4, à la télévision, sont les seules réponses de l’administration.
Aucune réponse sur la prise en charge du matériel informatique des enseignants, leur abonnement Internet, les conditions du télétravail (bien qu’obligatoire dans le code du travail).
Une fois de plus notre ministère compte sur la bonne volonté des enseignants, joue sur notre culpabilisation pour nous faire multiplier les heures de travail non rémunérées...

Les élèves ne sont pas contaminants (dixit le ministre) :
Samedi 19 septembre, une nouvelle mise à jour du protocole sanitaire concernant la marche en suivre en cas test positif, de cas contact avéré, ou de suspicion de cas contact est parue.

Dans le même temps, certaines villes durcissent les règles sur les rassemblements. Les grands évènements se voient limités à 1000 au lieu de 5000 à Nice, Bordeaux et Marseille, et les rassemblements dans les parcs et plages sont limités à 10 personnes. Ces mesures s’accordent avec la circulation dramatique du virus qui est plus active que jamais.

Mais dans les écoles c’est l’inverse ! Dans les écoles tout va bien ! C’est l’histoire du nuage de Tchernobyl qui s’est arrêté à nos frontières. Le virus s’arrête à la barrière de nos écoles, repoussé par la clairvoyance de Blanquer. C’est donc pour ça que :
-  Lorsqu’un enfant est testé positif il est isolé 7 jours sans qu’aucune mesure de précaution ne soit prise pour les autres élèves ni pour les personnels.
- Un enseignant qui est testé positif n’entraine pas non plus de mesure de précaution pour ses élèves ou ses collègues, puisqu’il porte un masque. (Ce même masque que l’ARS de Bretagne a jugé complétement inefficace.)
-  un cas avéré de Covid dans une classe ne suffit plus à la fermer puisque dans les écoles il n’y a pas de risque, il faut donc attendre 3 cas, dans la même classe et dans 3 fratries différentes pour isoler l’ensemble de cette classe.

Il est urgent que le ministère réagisse enfin en garantissant les conditions sanitaires, pédagogiques et matérielles d’une poursuite de l’école sous covid !

Pour les démarches à effectuer si votre école, votre classe présente un cas, c’est par ici : http://76.snuipp.fr/spip.php?article4688

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

4 Rue Louis POTERAT 76100 ROUEN

Tel 02.35.63.85.08

Fax 02.35.63.85.16

Courriel : snu76@snuipp.fr