Vous êtes actuellement : Infos carrière/CAPD  / Audiences DASEN 


fontsizeup fontsizedown envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site syndiquer le forum

Audience Dasen du mercredi 18 Novembre : Situation sanitaire

jeudi 19 novembre 2020

Comme promis, nous avons eu une audience avec le DASEN ce mercredi 18 novembre sur la situation sanitaire. Les points suivants ont pu être évoqués : Remplacement des personnels en ASA, AESH, problèmes de brassages, RASED et ZIL REP+ extraits de leurs missions pour faire face au manque de personnels, inquiétudes des CPC, culpabilisation de collègues qui tombent malades, conseils d’écoles, piscine...

Le DASEN nous a tout d’abord annoncé le recrutement de contractuels pour suppléer les absences de collègues en ASA car vulnérables. Les contrats seront en place jusqu’en février pour le moment. Cela permettra de libérer les brigades.

Le SNUipp-FSU demande le recrutement d’enseignant.es depuis le premier confinement, mais aussi depuis la rentrée, en particulier ceux de la liste complémentaire. Ce ne sera pas le cas et nous le regrettons. L’embauche de contractuels ne résout pas le problème et crée une situation de précarité pour ces personnels.

Il y a 76 collègues en ASA car vulnérables, le nombre de contractuel.les qui seront recrutés n’est pas encore fixé, en attente d’arbitrage de la rectrice.

Le DASEN nous a ensuite présenté les chiffres des contaminations :
Il y a actuellement 54 collègues en isolement.

De notre côté nous sommes intervenus sur les points suivants :

A nouveau les problèmes de brassage :

Inquiétude des AESH qui vont dans plusieurs écoles et dont certain.es subissent de multiples changements d’emploi du temps
La répartition des élèves quand un collègue est absent.
La seule réponse du DASEN reste que le non brassage c’est seulement quand c’est possible et que le port du masque est une sécurité suffisante.

C’est justement ce que nous contestons, la distanciation et le non brassage devraient être assurés.

Des collègues RASED ont été appelés pour remplacer, mais aussi les ZIL REP+ : ce n’est pourtant pas le moment de se passer des maitres RASED, ni des ZIL REP+.
Le DASEN en convient et confirme que l’embauche de contractuels va permettre à ces collègues de retrouver leurs missions.

Inquiétude aussi chez les CPC, en témoignent les fiches SST qu’ils remplissent, est-ce vraiment raisonnable de maintenir les animations pédagogiques, les constellations, de nombreux collègues nous font part aussi de leurs inquiétudes de ce point de vue.
La réponse du DASEN reste la même : ces réunions peuvent être maintenues avec le port du masque et des locaux adaptés pour la distanciation.

Dans cette période, beaucoup d’efforts sont demandés aux personnels de l’éducation nationale, il y a une grande pression sur les collègues qui seraient éventuellement responsables en cas de contamination, nous n’acceptons pas cette culpabilisation voire infantilisation. Sur les repas, nous signalons aussi que des collègues n’ont pas le choix de leur lieu de repas, faute de locaux

• Nous avons été contactés par des collègues qui subissent des pressions pour ne pas s’isoler, soit on les convainc qu’ils ne sont pas cas contact, soit on leur dit qu’ils ne seront pas remplacés.
Le DASEN nous dit de lui faire remonter ces situations, comme nous le faisons déjà, ce n’est pas ce qu’il souhaite.

Conseil d’école : y a-t-il un nombre légal minimum de participants, a-t-on le droit de réduire le nombre ? les directrices se retrouvent seules à décider ; les visios ne sont pas possibles dans de nombreux secteurs (éduc prioritaire mais pas que)
Le DASEN convient de la difficulté, il est possible en effet de réduire le nombre de participants, même si la réglementation ne le prévoit pas, un écrit partira en ce sens.

Piscine  : les collègues sont décidément inquiets, en particulier est-il vraiment envisagé de prendre les transports en commun ?
Le DASEN nous répond qu’il n’y a pas d’interdiction à prendre les transports en commun et que l’arrêt de la piscine ne se justifie pas.

Nous comprenons bien les difficultés dans lesquelles se retrouvent les collègues.
Il ne faut pas hésiter à faire appel aux CPC EPS pour étudier les situations et remplir une fiche Santé et Sécurité au travail si la difficulté persiste.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

4 Rue Louis POTERAT 76100 ROUEN

Tel 02.35.63.85.08

Fax 02.35.63.85.16

Courriel : snu76@snuipp.fr