Vous êtes actuellement : Infos carrière/CAPD  / Audiences DASEN 


fontsizeup fontsizedown envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site syndiquer le forum

Audience DASEN du 5 octobre 2021

mercredi 6 octobre 2021

Le SNUipp-FSU 76 a été reçu en audience auprès du DASEN le 5 octobre à sa demande afin de faire un état des lieux de la rentrée.

- Il reste des postes vacants, dont 15 en ASH (le nombre total ne nous a pas été donné) malgré le recrutement des 65 contractuel.les autorisé par le ministère et maintenant effectif. Le recrutement sur la liste complémentaire, lui, n’est toujours pas autorisé. Le SNUipp-FSU continue de demander son utilisation afin de recruter des enseignant.es sur un statut pérenne.

- 15 étudiant.es M2 alternant ont été recruté.es et sont positionné.es sur les décharges de PEMF.
Un appel à candidature est en cours pour recruter 30 M1 alternant pour le mois de février. L’ INSPE de Rouen est le seul, nous dit-on, à suivre la circulaire ministérielle sur ce point.

Les PEMF voient leur charge de travail augmenter : ils participent aux constellations, à la formation de l’INSPE et à l’accueil des contractuel.les en alternance. Leur indemnité doit être augmentée et passer de 600 à 800 euros annuels. Ils n’auront pas la charge de l’évaluation des alternants, seulement un avis à donner.

Il y a aussi dans notre département 20 étudiant.es de L3 sous contrat pour 8H semaine de présence dans une classe. La journée de classe n’étant que de 6h, les 2h restantes peuvent être effectuées lors des concertations, conseils d’école, conseils école-collège, APC…Ces étudiant.es sont accueilli.es par des MAT ou des collègues volontaires qui percevront l’indemnité prévue.
Des étudiant.es de L1 et L2 sont aussi sur des parcours de pré-professionnalisation en vue de devenir PE.

- En éducation prioritaire, nous avons appris qu’il n’y aurait plus d’accompagnement éducatif comme les années passées et que ce budget est basculé sur devoirs faits au collège. Renseignement pris, cette mesure est propre au 76, nous avons donc questionné le DASEN sur cette décision. Il apparaît que le but était de faire passer les actions engagées et menées par les collègues sur les budgets des cités éducatives dans lesquelles se trouvent déjà les écoles… sauf que l’éducation prioritaire à Dieppe n’a pas de cité éducative. De plus cette information n’a pas été clairement communiquée aux collègues, en tout cas dans un premier temps, juste la disparition d’actions à destination d’élèves en difficultés du premier degré au profit du second degré. C’est une logique que nous contestons : la priorité devrait rester la prévention et donc intervenir au plus tôt.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

4 Rue Louis POTERAT 76100 ROUEN

Tel 02.35.63.85.08

Fax 02.35.63.85.16

Courriel : snu76@snuipp.fr